Technologies et systèmes d’implants

Technologies et systèmes d’implants

Mini-implants

Les mini-implants dentaires (ou mini dental implants (MDI) en anglais), aussi appelés mini-vis d’ancrage temporaire (ou temporary anchorage device – TAD en anglais) sont de petits implants en titane qui servent surtout dans le cadre de traitements orthodontiques ou lorsqu’un patient dont la croissance n’est pas terminée a une ou plusieurs dents manquantes. Cependant, certains spécialistes utilisent les mini-implants pour remplacer des dents manquantes dans le cadre d’un traitement implantaire.

De par leur petit diamètre tel qu’illustré sur l’image de gauche, les mini-implants ne font pas partie de la même catégorie des implants dentaires conventionnels.

Avantages

  • De petite taille, ils ne contiennent aucune vis interne utilisée pour y fixer un pilier qui accueillera une couronne, un pont ou une prothèse.
  • Aucune piqûre, si redoutée par certains patients, ni de chirurgie n’est requise pour installer les mini-implants. Ils sont installés en utilisant un gel anesthésique qui est mis directement sur la gencive au préalable. L’enlèvement d’un mini-implant est encore plus simple, car il ne requiert aucune anesthésie locale.
  • Ils sont souvent installés pour fixer une prothèse dentaire amovible; l’élocution, la fonction masticatoire et le nettoyage d’une prothèse fixée avec des mini-implants sont plus faciles, tout comme dans le cas d’implants dentaires conventionnels.
  • Ils requièrent peu ou pas de greffe osseuse, car un volume plus petit d’os alvéolaire peut accueillir des mini-vis, ce qui peut ne pas être le cas pour les implants conventionnels.
  • Le traitement d’implantologie avec des mini-implants est plus court, car aucune période de guérison n’est nécessaire avant la pose d’une couronne, d’un pont ou d’une prothèse sur un mini-implant.
  • Le coût d’un traitement avec mini-vis est considérablement moins élevé qu’avec des implants conventionnels.
  • Ils sont souvent utilisés pour remplacer des dents de petite taille, des dents antérieures dans la région esthétique de la bouche ou encore des dents qui sont dans un espace restreint de la bouche ou dont les racines n’offrent pas un espace suffisant pour l’insertion d’un implant conventionnel dans la mâchoire.

Étapes de traitement avec mini-implants

Les étapes menant à l’installation de mini-implants ressemblent beaucoup à celle des implants conventionnels.

  • Une anesthésie locale aux endroits où les implants seront installés est administrée avec un gel sans injection avec aiguille.
  • Le chirurgien perce un petit trou dans la mâchoire pour chaque mini-implant à installer.
  • Les mini-implants sont vissés en place et stabilisés dans la mâchoire.
  • Des mesures sont prises pour modifier la prothèse à fixer avec les mini-implants et les changements à la prothèse sont effectués, soit à la clinique ou dans un laboratoire externe.
  • La prothèse modifiée est fixée sur les mini-implants; des ajustements sont parfois nécessaires pour maximiser le confort du patient.

Autres utilisations en orthodontie

Les usages des mini-implants en orthodontie sont multiples, dont les principaux sont décrits ci-dessous.

  • Ils peuvent éviter à un patient un traitement d’orthodontie complexe, douloureux et long, comme ceux impliquant une chirurgie orthognathique ou des remplacements de dents.
  • Ils sont utilisés afin de fermer un diastème (espace) entre deux dents lorsqu’une extraction dentaire a eu lieu; le patient n’a donc pas à remplacer ces dents extraites par la suite, ce qui représente une économie d’argent considérable.
  • Ils peuvent aider à faire sortir des dents incluses qui ne peuvent sortir de la gencive par leur position et leur direction d’éruption.
  • Ils peuvent préserver l’espace laissé vacant par une dent manquante lorsqu’un patient n’a pas terminé sa croissance afin d’éviter des déplacements dentaires non désirés.

La technologie All-on-4®

Pour un patient complètement édenté ou dont les dents doivent toutes être extraites, un minimum de six, parfois même huit, implants sont habituellement nécessaires pour remplacer une dentition complète sur une mâchoire, ce qui augmente considérablement le coût total du plan de traitement.

Une récente technologie, développée par la compagnie Nobel Biocare, a fait émergence dans les dernières années dans le domaine de l’implantologie, après avoir été largement testée pendant plus de 20 ans; c’est la technologie All-on-4®. Elle permet de soutenir adéquatement et efficacement une prothèse dentaire complète à la mâchoire supérieure ou inférieure avec seulement quatre implants dentaires, basée sur le même principe que les pattes d’une chaise ou d’une table peuvent soutenir un poids considérable.

La méthode révolutionnaire de la technologie All-on-4® consiste à placer les deux implants postérieurs à un angle de 45o, ce qui augmente leur solidité et leur permet de supporter des forces masticatoires importantes.

Les deux autres implants sont positionnés verticalement à l’avant de la mâchoire, où elle est souvent plus épaisse.

Avantages

Les avantages de la technologie All-on-4® pour le patient sont nombreux par rapport à d’autres technologies d’implantologie.

  • L’installation des implants et des prothèses sur les implants s’effectue en quelques heures seulement, pendant une seule visite avec le spécialiste. Cette technique est donc moins invasive et le patient retourne à la maison avec une dentition artificielle complète, qu’elle soit temporaire ou finale.
  • Même un patient qui a un faible volume osseux au niveau des mâchoires ou qui souffre d’une condition contre-indiquée pour une greffe osseuse peut être éligible à la technologie; des greffes osseuses ne sont pas requises dans la plupart des cas, ce qui diminue la durée du traitement.
  • La convalescence est plus courte.
  • Le coût total est moindre, car un plus petit nombre d’implants sont utilisés (quatre au lieu de six à huit avec les méthodes traditionnelles) et une greffe osseuse n’est généralement pas nécessaire.

De plus, le patient bénéficie des mêmes avantages que les autres technologies en implantologie, soient :

  • d’excellents résultats esthétiques et fonctionnels avec des dents artificielles qui ressemblent beaucoup aux dents naturelles;
  • un taux de succès aussi élevé que les technologies conventionnelles (95% et plus);
  • un résultat à long terme;
  • un entretien plus facile des implants par rapport à des prothèses amovibles ou des ponts.

Implants zygomatiques

Les implants zygomatiques peuvent être utilisés lorsqu’un patient présente une atrophie osseuse sévère au niveau du maxillaire.

Comme leur nom l’indique, ces implants sont insérés dans l’os zygomatique, aussi appelé os des pommettes ou os malaire, juste à côté des sinus maxillaires.

L’installation d’implants zygomatiques s’accompagne souvent également de l’installation d’implants conventionnels au maxillaire dans le cadre de la fixation d’une prothèse afin qu’elle soit plus stable. Typiquement, deux implants zygomatiques sont utilisés et un nombre de deux à quatre implants conventionnels sont requis pour compléter la structure nécessaire pour la pose d’une prothèse dentaire sur les implants. Dans le cas où la résorption osseuse est très importante, quatre implants zygomatiques peuvent être utilisés; le nombre d’implants conventionnels est alors plus petit ou aucun de ces implants n’est requis.

Ces implants dentaires sont assez récents; la première intervention sur un patient en utilisant des implants zygomatiques date de 1989.

La différence principale entre les implants dentaires conventionnels et les implants zygomatiques est la taille beaucoup plus longue des implants zygomatiques, étant donné que leur point d’insertion se situe plus haut dans le visage. Pour des raisons anatomiques évidentes, ils ne peuvent être utilisés qu’à la mâchoire supérieure.

Avantages

  • Ce type d’implants ne requiert pas de greffe osseuse ou une augmentation sinusale, même si l’atrophie osseuse observée à la mâchoire supérieure est importante due à des dents manquantes.
  • Les complications possibles aux sinus maxillaires, comme dans le cas d’implants conventionnels, sont quasi inexistantes si les implants zygomatiques sont insérés correctement juste à côté des sinus maxillaires par un spécialiste ayant une formation adéquate pour ce type d’implant.
  • Lors de la pose d’implants zygomatiques, la prothèse qui redonne la fonction masticatoire et une meilleure esthétique faciale peut être installée immédiatement après l’intervention.
  • L’insertion des implants est assistée par ordinateur, permettant ainsi au chirurgien de planifier l’intervention et de la simuler d’avance. Les résultats sont donc prévisibles.
  • Le temps de guérison est moindre qu’avec d’autres types d’implants, minimisant ainsi le temps de traitement total.
  • Le taux de succès de l’intervention chirurgicale est aussi bonne, voire meilleure, que pour les implants conventionnels ou les mini-implants (plus de 95%).

Inconvénients

  • La prothèse qui est installée sur les implants zygomatiques doit parfois avoir une partie qui repose sur le palais du patient, diminuant ainsi son confort et la qualité de la phonétique, entre autres.
  • Le patient ne doit démontrer aucun signe de pathologie ou de symptômes au niveau des sinus maxillaires.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).